[INFOGRAPHIE] – Antécédents : des victimes « multi-cartes »

Les 22 victimes des règlements de compte (entre janvier 2014 et avril 2015) avaient plusieurs casquettes. Trafic de stupéfiants, meurtre, vol avec arme, violences, défaut de permis… Elles sont toutes connues par les forces de l’ordre pour un ou plusieurs motifs, sans que ces suspicions ne soient toujours à l’origine d’interpellation ou de condamnation (voir notre infographie Une judiciarisation difficile).

Nous avons rassemblé dans l’infographie ci-dessous les raisons pour lesquelles ces victimes étaient connues par les forces de l’ordre (dans la limite des informations que nous avons pu obtenir).

55 suspicions, 25 interpellations et seulement 15 condamnations.

Le tableau est classé par nombre de suspects pour chaque infraction. Les suspicions représentent ce dont la police judiciaire se doutait mais n’a pas pu prouver. On remarque que le trafic de stupéfiants est l’antécédent majeur avec 15 individus sur 22 suspectés d’y prendre part. Sur ces 15, 5 ont été interpellés, seulement 4 ont été condamnés.

Advertisements

Une réflexion sur “[INFOGRAPHIE] – Antécédents : des victimes « multi-cartes »

  1. Pingback: Thierry S., le « bandit corse » mort sur son canapé | "Règlements de comptes" à Marseille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s