L’approche « globale »: une innovation policière aux résultats mitigés

Le 17 juillet 2014, Karim R. est abattu en plein jour devant un bar du 15e arrondissement de Marseille. Trois balles, à la tête et au thorax, tirées par deux individus en scooter. En quelques heures, grâce à la géolocalisation du deux roues et aux empreintes retrouvées sur l’arme du crime, un suspect, Brice D., est retrouvé, mis en examen et écroué. C’est l’un des trois homicides rapidement élucidé en juillet 2014. Il témoigne du succès de l’approche sécuritaire dite  “globale” mise en oeuvre depuis décembre 2012.

Lire la suite

Publicités